Just before…

NOTE D’INTENTION

Ecrite l’année de la commémoration du centenaire de la « Grande guerre », l’œuvre se veut comme une plongée imaginaire dans la tête du combattant, le dernier quart d’heure qui précède l’assaut.

La forme de Just before…a donc été construite autour de ce que je suppose être l’état d’esprit d’un homme promis à une mort quasi-certaine et dont la survie dépendra d’un coup de dé du destin.

Le climat musical évolue ainsi entre ressassement obsessionnel, rumeurs menaçantes, rêverie irréelle, nostalgie, gravité, étrangeté et aussi l’énergie folle qui donne le ressort d’affronter l’impensable.

Les couleurs sonores utilisées mettent en jeu toutes les ressources d’un ensemble de 31 musiciens composé de 21 cordes, 8 vents et 2 percussions en miroir. De l’onde infime à la déflagration, du grondement au scintillement, le timbre ne cesse de nourrir la dramaturgie d’une musique, à l’issue presque prévisible, qui suit les méandres d’un esprit entre espoir et désespoir.

Mais, comme toute œuvre basée sur un modèle, Just before…secrète sa propre identité musicale qui échappe au propos de départ. Et si elle en demeure profondément imprégnée, elle ne se réduit pas à son illustration. S’il n’en reste que le souffle…

LC

Retour à l’index des oeuvres